RETOUR AU CATALOGUE

TRES

« Avanç’un pauc lo pas»
Musiques & chants des contreforts du Massif Central
CD Digipack. Livret 20  pages.

15,00
Liste des plages




1-Dans Paris y a une barbière (Cévennes) 3’40
2- Bourrée coulée / Al bòrd de la rivièra (Auvergne) 4’29
3- Mi vòle maridar / Madama portatz pinta (Cévennes / Velay) 2’33
4- Una filheta dau Vigan (Cévennes) 4’33
5- Aportatz pinta / Bourrée des familles / Pren tos solhèrs (Velay / Auvergne / Velay) 3’18
6- Valsa de mai (Claude Alranq / Patrice Conte) 5’58
7- Mazurka d’Antonin Chabrier (Auvergne) 2’20
8- Nòu sòrres sèm (Rouergue) 2’57
9- Aquò’s la Matinièira / Pas du Loup (Languedoc / Velay) 3’36
10-Fial de lana / Bourrée à Soulié / Bourrée à Ranvier (Auvergne à Paris) 5’45
11-Aval al bòrd de la ribièira (Languedoc) 5’07
12-Saltave la planqueta (Cévennes) 1’45
13-Suite Guillaume (Velay) 8’39




Ref. AEPEM 20/02

Marianne Evezard : chant ;
Basile Brémaud : violons, cabrette, pieds ;
Hervé Capel : accordéon chromatique ;
Jéròme Liogier  : vielle à roue.

CD Digipack. Livret 20  pages. Indications des paroles et des sources.
Traditionnel : Auvergne (7 titres), Languedoc (12 titres dont : Cévennes, 4 ; Velay, 5 ; Rouergue, 1)
Composition : Claude Alranq et Patrice Conte (1 titre, musique et paroles)

Durée 55'13

Les revoilà ! Enfin ! Il faut bien l’avouer, l’impatience, chez beaucoup, s’était muée en résignation : 8 ans depuis le 1er opus, c’est long. Mais cessons de récriminer, et place à la réjouissance : TRES est de retour, semblable à lui-même mais sans redites, avec la même chaleur, la même puissance, la même finesse mélodique et rythmique, la même maîtrise, virtuose et sobre à la fois, tant vocale qu’instrumentale, le même amour du répertoire traditionnel des contreforts du Massif Central. Les revoilà !
AEPEM

 


Contact

tr3s@orange.fr




Revue de presse et témoignages

Un excellent groupe à écouter et à danser
"Musique des contreforts du Massif Central", est-il précisé. Cela commence par une rythmique inhabituelle, un peu obsédante, longue intro à la chanson "Dans Paris y a une barbière" (cent fois plus belle que le jour) qui revient à un traitement plus standard lorsque la voix apparaît. Belle chanson, et belle voix claire de Marianne Evezard, qui va laisser place à une majorité de danses endiablées, chantées ou instrumentales : des bourrées certes, des mazurkas, une valse, un pas du loup ... Plusieurs morceaux, comme la mazurka d'Antonin Chabrier, montrent nettement un travail de recherche dans les accompagnements qui ne manque pas d'originalité tout en restant au service de la danse. Avec comme instruments les violons, la cabrette et les pieds de Basile Brémaud, l'accordéon chromatique d'Hervé Capel et la vielle à roue de Jérôme Liogier, avec une voix qui s'intègre parfaitement dans l'ensemble, Tres est un excellent groupe à écouter (d'autant que les paroles figurent dans le livret) et à danser.

Marc Bauduin, Le Canard Folk, janvier 2021