RETOUR AU CATALOGUE

Baptiste Loosfelt

« Mésun »
Violon traditionnel du Poitou
Digifile 3 volets, indication des sources.

10,00
Liste des plages
1 Avant-deux à Faucher / Avant-deux à Brosset 2'28
2 Mazurkas à Naffrechoux 3'11
3 La bergère muette 2'48
4 Suite de branles 2'40
5 Le bal du Peu 2'36
6 Pas d'été à Martin /Pas déété à Piard 2'35
7 Marche nuptiale à Naffrechoux 2'04
8 Polkas à Auzanneau 2'36
9 Mazurka à Auzanneau 2'06
10 Fillettes à Marier 3'59
11 Marchoise à Guinaud / Marchoise à David 3'14
12 Scottish à Naffrechoux 2'28
13 Valses en Limousine à Télèphe Arnault 3'18
14 Avant-deux à Martin / Avant-deux à Matrat 4'41
15 Valse à Maximin 2'48
Ref. AEPEM 21/03

Baptiste Loosfelt : violon, voix.
Invités :
Bastien clochard : violon (5-14)
Julien Padovani : accordéon chromatique (14)
Benoit Roblin : vielle à roue (8-14)
Antoine Turpault : accordéon diatonique (11-14).


Ce CD a été réalisé avec le soutien de l'UPCP-Métive.



Traditionnel : Poitou (18 titres),
Composition : Michel Grignon (1 titre)
Digifile 3 volets. Indication des sources.



Durée

42'51

 

Qui suit les aventures éditoriales de l’AEPEM, ne sera guère surpris de la joie qui nous anime à chaque fois que nous partons explorer un nouveau pays. Avec ce CD, c’est le Poitou qui est à l’honneur. Le Poitou, cette autre terre du jeu traditionnel de violon. Que de noms de violoneux les collectages des années 1970 avaient fait émerger : Aimé Bozier, Maximin Rambault, Louis Piard,  Alfred Talon, etc.
A tous ceux qui, depuis 30 ou 40 ans, ont brillamment continué le jeu de ces violoneux traditionnels (Christian Pacher, Maxime Chevrier, Bastien Clochard, Romain Chéré, David Cousineau et tant d’autres), il convient aujourd’hui d’ajouter Baptiste. Et de partager ainsi cette autre joie, toujours nouvelle, que donne la découverte de jeunes talents de la musique traditionnelle.
Ce qui est remarquable chez eux en général, et chez Baptiste en particulier, c’est ce bonheur qu’ils éprouvent à s’imprégner des témoignages des anciens, qu’ils ne connaissent, par la force des choses, qu’à travers des enregistrements, ou des cahiers de répertoire. Et ainsi de vivre et faire vivre avec la force de leur jeune talent cet héritage. De lui redonner jeunesse !
AEPEM

logoRoulezJeunesse

 

Une collection de l’AEPEM pour découvrir les jeunes talents de la musique traditionnelle des pays de France


Contactbaptiste.violon@gmail.com


Revue de presse et témoignages
Un beau bouquet de fraîcheur et d’énergie
C’est un beau bouquet de fraîcheur et d’énergie que ce tout premier album du  jeune violoniste poitevin Baptiste Loosfelt. Il y interprète avec fougue une petite vingtaine de traditionnels de sa région.
Il s’inscrit joliment dans la filiation d’une génération de musiciens qui, à partir des années 70, ont su faire revivre, perpétuer et transmettre un patrimoine alors en voie de disparition. Abreuvé au sein nourricier de leurs collectages, Baptiste Loosfelt enchaîne avant-deux, mazurkas, branles, bal scottish, polkas, marches, pas d’été, valses et autres marchoises issus des répertoires de musiciens comme Emile Naffrechoux, Jacques Auzanneau, Louis Piard… ou encore Maxime Rambault.
Tous ces morceaux sont traditionnels à l’exception d’un Bal Limousine, le  "Bal du Peu" signé Michel Grignon qu’il interprète ici en duo avec Bastien Clochard.
La plupart des danses de ce bel album sont jouées en solo ce qui permet d’apprécier pleinement la qualité et la maturité de son jeu.
Il est rejoint pour quelques titres par Bastien Clochard (violon), Julien Padovani (accordéon chromatique), Benoît Roblin (vielle à roue) et Antoine Turpault (accordéon diatonique). L’avant dernier titre du disque, une superbe suite d’avant-deux est présentée en quintette, donnant ainsi la mesure de la capacité de ce jeune violoneux au sein d’une formation.
Gageons qu’à coup sûr ce très bel album fera des petits…
Et roulez jeunesse !
François Saddi https://www.5planetes.com/fr/disques/baptiste-loosfelt

De quoi intéresser danseurs et musiciens.
"Violon traditionnel du Poitou", dans la collection "Roulez Jeunesse !" de l'AEPEM. L'essentiel est dit, sauf quelques précisions sur le répertoire. On remarque en effet parmi les sources, les noms de Naffrechoux et d'Auzanneau qui reviennent à plusieurs reprises. N'ayons pas de honte à dire que ces noms ne nous disent rien, mais on les associe vite à une belle qualité de mélodies. Les deux ont transmis de jolies mazurkas bien rythmées, par exemple. On remarque aussi un Bal Limousine de composition récente, des avant-deux, des marchoises, des pas d'été, des polkas ... De quoi intéresser danseurs et musiciens.
Marc Bauduin, le canard folk novembre 2021

Voici un jeune musicien dont on ne demande qu'à suivre le parcours

Il suffit d'écouter les premières plages pour se dire que cet album de la collection "Roulez jeunesse" aurait très bien pu figurer également dans la collection "Un musicien, un instrument, un répertoire" car si Baptiste est un musicien encore jeune et pas trop connu (1), et si les photos de pochette sont plutôt décontractées, son jeu fait preuve d'une impressionnante maturité. La différence (entre l'appartenance à l'une ou l'autre collection) est que vous le paierez ainsi deux euros de moins et que Baptiste a pu inviter des copains musiciens sur 4 plages. Mais pour ce qui est du répertoire il ne s'éloigne pas ici du Poitou. et aurait donc respecté la règle d'unité géographique imposée sur l'autre collection.
Il y aura peut-être des âmes chagrines qui trouveront qu'il use un peu trop des doubles cordes et qu'il dispose ainsi d'une marge pour épurer son jeu, mais, d'une part, j'aime bien les doubles cordes au violon, surtout solo et, d'autre part, il le fait fort bien et très probablement (2) dans le style traditionnel du violon poitevin puisque la description des sources dans le livret laisse deviner qu'il a passé pas mal de temps à étudier les collectages au CERDO....
Comme je l'écrivais ci-dessus, le répertoire est quasi purement poitevin (et presque entièrement à danser) mais on ne s'y ennuie jamais et Baptiste donne même un peu de la voix, sans avoir à en rougir mais avec tout de même une marge de progression de ce côté là.... Il faut dire que le répertoire poitevin avec ses avant-deux et leurs annonces de figures impose l'usage des cordes vocales.
Voici donc un jeune musicien dont on ne demande qu'à suivre le parcours que je ne qualifierai pas de "prometteur" puisqu'il nous donne déjà tant plutôt que de le promettre...
(1) quoiqu'une recherche sur internet montre qu'il doit s'être déjà pas mal fait connaître par ses vidéos sur FB-Youtube et que s'il joue actuellement dans Cha¨avec Benoit Guerbigny et Corentin Boizot-Blaize, il a également de l'expérience en violon irlandais...
(2) je ne me prétends pas expert en styles régionaux de violon....
Jean-Luc Matte  http://musette.free.fr/cdcites10.htm#loosfelt