RETOUR AU CATALOGUE

Yannis Duplessis

« J’ai pris la fantaisie »
Musique traditionnelle du Centre.
CD Digifile 3 volets.

10,00
Liste des plages
1 J’ai pris la fantaisie (Mélodie) - Trad. Bourbonnais 1’31
2 Valse à Bonnejoie (Valse) - Trad. Bourbonnais 3’23
3 Bourrée de Saint-Pierre / Montagnarde (Bourrées à trois temps) - Trad. Nivernais / Bourbonnais 2’40
4 Le mercredi des cendres (Mélodie) - Trad. Nivernais 2’55
5 Le Chevau Fug (Bourrée à trois temps) - Trad. Bourbonnais 1’36
6 Polka du Pée Faulon / La demi-douzaine d’amants (Polkas) - Trad. Nivernais 3’25
7 Le Georget - Au pays des Biachets (Valse / Mélodie) - Trad. Bourbonnais 1’52
8 Marien wardt ein bot gesandt (Mélodie) - Trad. Allemagne 2’53
9 Rose pamp’ (Bourrée à trois temps) - Yannis Duplessis 2’15
10 Mes amis que n’èi ausit / Noël nouvelet (Noëls) - Trad. Auvergne / Noël ancien 3’15
11 Bourrée à Malochet (Bourrée à deux temps) - Trad. Bourbonnais 3’47
12 Joli fendeur (Mélodie) - Trad. Berry 2’23
13 Youp Nannette (Bourrée à deux temps) - Trad. Bourbonnais et Berry 3’08
14 Mazurka à David (Mazurka) 3’10
Ref. AEPEM 18/02

Yannis Duplessis (cornemuses)
Invités : Quentin Millet, (cornemuse 16 pouces),  Patrick Bouffard, (vielle à roue), Yannick Guyader (accordéon diatonique), Grégory Jolivet (vielle à roue).

CD Digifile 3 volets. Indication des sources.
Traditionnel : Bourbonnais (8 titres), Nivernais (4 titres), Berry (2 titres), Auvergne (1 titre), Allemagne (1 titre),
Musique ancienne (2 titres) ; composition : Yannis Duplessis (1 titre).

Durée 38'13

Un jeune talent de la musique traditionnelle du Centre (Bourbonnais pour l’essentiel). Les cornemuses (16, 18, 19, 20, 23 et 26 pouces !) chantent sous les doigts de Yannis comme sous ceux des grands maîtres. Aux oreilles bien nées la valeur n’attend point… Yannis sait faire preuve, avec ses invités de marque, d’un grand respect du répertoire traditionnel, à travers son jeu très fleuri et pourtant sobre, et des tempos bien agréables. A découvrir, à écouter, à réécouter…  Et roulez jeunesse !

logoRoulezJeunesse

Une collection de l’AEPEM pour découvrir les jeunes talents de la musique traditionnelle des pays de France


Revue de presse et témoignages
Un album quasi exemplaire
Le bourdon grave d'un cornemuse 26 pouces se fait entendre : ça y est, on est bien dans le Centre français. Le jeune Yannis Duplessis (l'album fait d'ailleurs partie de la collection “Roulez jeunesse” de |'AEPEM) se débrouille comme un pro, quasiment seul avec quelques invités très occasionnels à la vielle à roue (Patrick Bouffard et Grégory Jolivet, rien que ça !!), à l'accordéon diatonique (Yannick Guyader sur 1 morceau) et Quentin Millet (cornemuse 16 pouces sur 2 morceaux). Yannick joue des 16, 18, 19, 20, 23 et 26 pouces, ce qui semble suffisant pour varier les atmosphères ! Le répertoire lui-même est également varié : mélodies à écouter, valses, bourrées, mazurkas et polkas. On retrouve avec plaisir quelques airs connus qu'on avait presque oubliés : “Valse à Bonnejoie”, “Bourrée à Malochet", “Youp Nanette", “Mazurka à David” dans ces 14 morceaux qui défilent un peu trop vite. Le livret détaille les sources, ce qui rend l'album quasi exemplaire.
Marc Bauduin,
Le Canard Folk, octobre 2018.

Un très bel album !
C’est un très joli premier Cd que celui de ce jeune musicien talentueux.
Il y présente un corpus pour l’essentiel traditionnel, alternant de très belles mélodies et diverses danses (bourrées à 2 et 3 tps, valses, polkas et mazurka) issues pour une bonne partie du répertoire Bourbonnais (8 titres), et pour le reste du Nivernais (4), du Berry (2), et d’Auvergne (1). A cela s’ajoute une pièce originaire d’ Allemagne remontant au Moyen-âge, une mazurka tirée d’un air de Mozart, un Noël ancien et l’une de ses propres compositions, la bourrée à 3 tps "Rosé pamp’.
Duplessis joue ici avec beaucoup de soin différentes musettes du Centre, 16, 18, 19, 20, 23 et 26 pouces accompagné pour quelques titres par Quentin Millet (16p), Patrick Bouffard (vielle à roue), Yannick Guyader (accordéon diatonique) et Grégory Jolivet vielle à roue alto).
L’ensemble est de belle facture, on peut y retrouver quelques classiques dont une superbe version de la "Bourrée à Malochet" introduite par des pizzicati à la vielle (G. Jolivet) ou la "Valse à Bonnejoie" jouée en duo de 16 et 20 p par Y. Duplessis. On notera aussi cette magnifique mélodie qu’est "Le mercredi des cendres" interprétée en duo avec Q. Millet ou cette très belle suite de Noëls, "Mes amis que n’èi ausit/Noël nouvelet". Un très bel album !
François Saddi, https://www.5planetes.com/fr/disques/yannis-duplessis

A deep and rich sound
Master and journeyman: Blanchard has been at the heart of traditional music in the Berry region of France, around Bourges and Châteauroux, for almost half a century, while young Duplessis is just starting out on the path of a traditional musician. Both play French bagpipes, but there the similarities end: Blanchard's preferred instrument is the medium-sized musette of central France, while Duplessis favours the much bigger pipes of the Bourbonnais region.
The Bourbon pipes really take the biscuit, with chanters well over two feet long in some cases, and huge drones. Their deep, rich sound is ideal for the airs and waltzes which abound on
J'ai Pris la Fantaisie, and Yannis also duets with himself on higher-pitched pipes or enlists the aid of fellow piper Quentin Millet, gurdy gurus Bouffard and Jolivet, and Yannick Guyader's accordion, leaving just half the tracks on solo pipes. There are faster bourrées and polkas, and excursions as far as medieval Germany, but Duplessis' music is mainly typical of the Bourbonnais and neighbouring regions. His own cmposition Rosé Pamp' is a lively 3/4 bourrée well worth acquiring.
(...)
Both Jean Blanchard and Yannis Duplessis manage to bring their music to a modern audience in an authentic and appealing way, great additions to the extensive AEPEM catalogue.
© Alex Monaghan , folkworld