RETOUR AU CATALOGUE

Roche & Breugnot

« Sauvage central
Musiques d’Auvergne en liberté »
CD Digipack. Livret 4 pages.

10,00 7,00
Liste des plages
1. La fille du général
2. Danse de la tsabre-laser
3. 3 plateaux
4. Bourrée à Jean Pons, La galinette, D’où venez-vous Pierre ?
5. Mazurka de Saint-Léon feat
6. Scottish à Meilhac
7. Le tant pire contre-attaque
8. Catarina
9. D’où venez-vous Jean-Pierre ?, Le vol de l’anax
10. Des bottes et des souliers
11. Bourrée à Tournadre, Lo plancher tremblà
12. Obsession
13. Bonal et Pijat
14. Polkas de Mouret et d’Ythie
Ref. AEPEM 12/05

François Breugnot, violons, violon ténor, percussions, banjo ; Cyril Roche, accordéons diatoniques, synthétiseurs analogiques, stylophone.
Invités : Michel Esbelin, cabrette, Ivan Karvaix, cornemuse Béchonnet, Jean-Michel « speed » Plasse, orgue Hammond, Laurent Cavalié, chant.

CD Digipack. Livret 4 pages. Indications des sources.
Traditionnel : Auvergne, Limousin (17 titres).
Compositions : François Breugnot (3 titres), Olivier Durif (1 titre), Laurent Cavalié (1 titre), Christian Robert (1 titre), Léon Peyrat (1 titre)

En coproduction avec Tome Fraîche Production

Durée 51'11

«De la musique d’Auvergne en liberté, élevée au grain, des standards revisités (ils sont incorrigibles), des inédits sur CD, des invités (L.Cavalié, M. Esbelin, J-M Plasse, I. Karvaix), de la musique pour danser, pour rouler en voiture, pour prendre  sa douche, pour cuisiner… »
Roche & Breugnot


Site internet Roche & Breugnot


Revue de presse et témoignages
Un très bel album, à écouter plusieurs fois pour en saisir toutes les subtilités
Cyril Roche (diatoniques, synthé...) et François Breugnot (violons, percussions, banjo). Ce duo en toute liberté accueille, pour quatre titres, quatre musiciens et non des moindres puisqu'il s'agit de Laurent Cavalié (chant), Michel Esbelin (cabrette), Ivan Karvaix (cornemuse Béchonnet) et Jean-Michel Plasse (orgue Hammond). Quel chemin parcouru depuis le CD « Finissez d'entrer » (1997) qui accueillait alors sensiblement les mêmes invités ! Depuis, de nombreuses aventures les ont rassemblés, comme La Fabrique ou dernièrement Le Comité. L'album, au répertoire pour moitié traditionnel, sur des arrangements très soignés, navigue sur des chemins de traverse, au gré de l'inspiration de ces deux musiciens créatifs, sans pour autant perdre de vue les sillons tracés par les anciens. Les quatorze titres alternent les danses, polkas, mazurkas et scottishs avec nombre de bourrées et quelques valses, dont la très belle Catarina de et chantée par Laurent Cavalié. Un très bel album, à écouter plusieurs fois pour en saisir toutes les subtilités.
François Saddi, Trad Magazine n° 146, novembre décembre 2012

Un enregistrement qu'il faut déguster
Souvenez-vous, c'était en 1997, Cyril Roche et François Breugnot enregistraient un premier album qui, du fait d'un nouveau style d'interprétation des musiques d'Auvergne, ne passa pas inaperçu dans le petit monde des musiques du Centre-France. Il aura fallu attendre 15 ans pour retrouver le duo, mais, soyons honnête, celui-ci s'est tout de même fait entendre en trio sous le nom La Fabrique. Le troisième larron était Laurent Cavalié qui y apporta son style, son accordéon et, surtout, sa voix, le chant donnant toujours une dimension supplémentaire par rapport à l'instrumental. La Fabrique nous offrit deux beaux albums, le second en compagnie d'André Ricros. Puis le trio s'élargit encore et devint "Le Comité" (deux albums également à ce jour). Et chacun de nos deux larrons poursuivit également d'autres expériences dont notamment Aligot éléments pour François Breugnot et Trio Bouffard pour Cyril Roche (aujourd'hui remplacé à ce poste par Raphaël Maurel). Malgré tout ce parcours nos deux compères restent des musiciens discrets (à l'image du fameux accordéon gris de Cyril), appréciés comme formateurs. Retour donc au duo aujourd'hui, à une formation instrumentale donc, avec tout de même une plage sur laquelle Laurent Cavalié vient placer son chant. Puisque l'on en est à parler des invités, signalons également la présence de la cabrette de Michel Esbelin et celle de la Béchonnet d'Yvan Karvaix, ainsi que l'orgue Hammond de JM Plasse sur une plage chacun, ce qui nous laisse tout de même 10 plages en pur duo. 15 ans plus tard leur jeu a naturellement évolué, acquis de la maturité, mais il faut reconnaître que l'album ne bénéficie plus de l'aspect nouveauté du premier, preuve s'il en était besoin que ce style est désormais entré nos moeurs... Ce n'est pas non plus un album qui vous saute aux oreilles et ne vous lâche plus : non c'est plutôt un enregistrement qu'il faut déguster en appréciant phrase par phrase le style des musiciens, leurs nombreuses trouvailles musicales, leur cadence... et tout le reste...
Jean-Luc Matte, musette.free.fr/infos.htm, octobre 2012

Deux magnifiques musiciens !
Mais non, pas sauvage ! Ou alors, sauvage pour les puristes uniquement. Comprenez plutôt qu'on parle de liberté, d'envolées multiples par des improvisateurs sensuels qui respectent le rythme de la danse. C'est du folk moderne, certes, avec un souffle particulier et tout ce que ça implique dans le jeu de l'accordéon, ainsi que quelques accords pas très conventionnels. L'imagination ai pouvoir, comme dans le traitement festif (avec bruitages) de "D'où venez-vous Jean-Pierre ?" On connaît le talentueux Cyril Roche (accordéon diatonique), peut-être un peu moins François Breugnot dont le violon virevolte avec chaleur et élégance. Ils ont quelques invités, dont Michel Esbelin (cabrette) et Laurent Cavalié dont la voix s'intègre parfaitement. Bourrées, scottishs, polkas, une mazurka et une valse offrent une diversité d'arrangements réjouissante. Deux magnifiques musiciens !
Marc Bauduin, Le Canard Folk, septembre 2012