RETOUR AU CATALOGUE

Nathalie et Olivier Daviau

« La terre est froide
Noëls – Chabrettes Limousines »
CD Digipack. Livret 12 pages.

12,00 7,00
Liste des plages
1) La Sainte Compassion 
2) La Passion de Jésus Christ
3) L’horloge de la Passion  
4) Noël de madame Besseyrot 
5) Bergers écoutez la musique – Presta lo me
6) Nadalet (Revelhatz-vos pastouraus)
7) L’âme entendit
8) Chantez peuple de l’univers. D’où viens-tu bergère
9) La légende de la bergère  
10) Tous les anges dans nos campagnes  
11) Auvi Diù 
12) Ribatz ribatz sount arribatz  
13) Un joune pastre soumeilhava (1)
14) Un joune pastre soumeilhava (2)
15) Nadalou
16) L’Annountiatiu  
17) Réveillez-vous les gens 
18) Lo boun Diu, la Senta Vierza
19) La Passiu 
20) Anem anem totas filhetas
21) N'i a guaire qu'ai auvit
22) Cantique de Sainte Marthe
23) La terra es fridza 
Ref. AEPEM 13/04

Nathalie Daviau (orgue, chabrette limousine en Sib, chant).
Olivier Daviau (grande chèvre en Fa, chabrettes limousines en Sol et en La, vielles à roue en Sol et en Fa, chant).
Invités : Julien Barbances (violon) ; Romain Ben Ali (saxophone), Michel Lecam (chant), Philippe Randonneix (chant) et Pauline Randonneix (chant).

CD Digipack. Livret 12 pages. Indications des sources.
Tous titres traditionnels : Limousin, Périgord (25 titres).

Durée 65'36

« Pour tout mélomane un peu averti, il saute à l’oreille que la plupart des mélodies qui guident les paroles de cantiques, noëls, chants de quête et autres chants de passion, proviennent d’un répertoire musical aux origines plus profanes, même quand c’est un prêtre lui-même qui en écrit la musique ou prétend que tel est le cas.
Les airs de danses semblent ralentis mais ce sont bien ces plaisirs populaires qui servent de vecteur à l’élévation de l’âme et à la ferveur religieuse. (…)
En tout cas prêter aux noëls et cantiques un caractère « traditionnel » devient acceptable s’il est de fait que la parole transmise aux fidèles a été « habillée » de musique à danser.
On comprendra donc l’intérêt de réunir quelques-uns des noëls et cantiques qu’une région a adoptés et que ses habitants ont véhiculés jusqu’à nous, parce qu’elle nous parle d’eux. (…)
Nous avions enregistré en 1986 une cassette qui réunissait déjà une dizaine de mélodies dont la plupart étaient extraites de l’ouvrage de l’abbé Victor Pourville : « Lou cabrettaïri de nadalou et de nostra dama ». Nos sources, depuis, se sont étendues et diversifiées. (…)  »
Extrait du livret


Revue de presse et témoignages
Un répertoire superbe et une interprétation à la hauteur
Je pense que je serai loin d'être le seul pour lequel cet album va réveiller par mal de souvenirs : en 1985 Olivier et Nathalie enregistraient, dans une chapelle du village de Claude Girard, une cassette audio consacrée à un répertoire de cantiques profanes limousins. Olivier y jouait chabrette et grande chèvre (grande cornemuse à miroirs selon la terminologie montbélienne) et Nathalie l'accompagnait à l'orgue lorsqu'elle ne le rejoignait pas à la chabrette. Une cassette qui, malgré une prise de son pas fantastique (forte réverbération naturelle du lieu d'enregistrement) tourna beaucoup, à la saison appropriée, sur ma chaîne et mon autoradio. Elle fit également date car c'était l'un des premiers enregistrements sur lequel la grande chèvre était aussi présente. Il faut dire aussi que le répertoire était superbe et l'interprétation à la hauteur. Jacques Lanfranchi qui avait réalisé la prise de son de la cassette originale a souhaité rééditer cet enregistrement, mais il n'a pu le faire pour des raisons techniques et Olivier lui a proposé, tout simplement, de refaire l'enregistrement, ce qui est finalement une excellente chose car l'interprétation n'a rien à envier à celle de l'époque et, de plus, la prise de son est nettement meilleure (même si on avait fini par s'habituer aux excès de l'ancienne et que cela avait fini par lui donner un certain cachet.) Si le titre ne fait mention que de Noëls, l'album renferme en réalité également des passions (ce n'est pas le premier album dans ce cas). Outre Olivier et Nathalie, Michel Le Cam, P. Randonneix et sa fille Pauline assurent les parties chantées sur un titre chacun, Julien Barbances manie l'archet sur une plage et Romain Ben Ali intervient au saxophone. Faut-il encore le préciser puisque l'on est chez AEPEM, toutes les sources, paroles etc. figurent sur le livret.
Jean-Luc Matte, musette.free.fr/infos.htm, décembre 2013

Très beau disque à placer d'office entre toutes les oreilles
Tout vient à point pour qui... Cela fait tout de même plus de vingt-cinq ans que le duo de chabrettaires enregistra une cassette audio, riche d'une dizaine de mélodies de Noël à l'orgue et à la chabrette, pour la plupart extraites d'un recueil de l'abbé Victor Pourville. La mienne, ô désespoir, rendit l'âme il y a bien trop longtemps ! Loin d'être une simple réédition en CD, ce qui en soi aurait déjà été une belle idée, ce somptueux album, superbement enregistré dans les studios de I'AEPEM, contient un nouvel enregistrement des dix titres de la cassette en question. ll s'est aussi enrichi de treize nouveaux morceaux issus de diverses sources. Le duo Nathalie (orgue, chabrette, chant) et Olivier (grande chèvre, chabrettes, chant, vielles à roue) s'est adjoint, pour trois de ces oeuvres, le concours de quelques amis musiciens : Julien Barbances (violon), Romain Ben Ali (sax), Michel Lecam (chant), Philippe et Pauline Randonneix (chant). Parmi les nouveaux titres, tous plus beaux les uns que les autres, citons notamment La passion de Jésus-Christ (Michel Lecam au chant), Nadalet, La légende de la bergère, Les anges dans nos campagnes, Ribatz ribatz. .. Ou encore le titre éponyme qui conclut ce très beau disque à placer d'office entre toutes les oreilles.
François Saddi, Trad Magazine n° 204, mars-avril 2014

Un bel album
L’AEPEM est un de ces petits labels courageux qui continue d’exister et de produire des disques et livrets de musiciens de talent. Les CD sont consacrés en particulier aux musiques du centre et du sud-ouest (du Berry au Bourbonnais en passant par le Morvan, le Nivernais, le Béarn, le Périgord, le Languedoc, et la Gascogne) et se distinguent par un répertoire puisé « pour l’essentiel dans la masse des chansons et danses recueillies par les folkloristes des XIX° et XX° siècles ».
Les deux dernières nouveautés sont dédiées aux musiques d’Auvergne et du Limousin.
(...)
27 ans après leur première cassette, Olivier DAVIAU (grande chèvre en fa, chabrettes limousines en sol et la, vielles à roue en sol et fa, chant), Nathalie DAVIAU (orgue, chabrette limousine en sib, chant) et leurs amis bien connus de la scène trad française (Julien BARBANCES au violon, Romain BEN ALI au saxophone, Michel LECAM au chant, ainsi que Philippe et Pauline RANDONNEIX au chant) offrent un nouvel opus. 23 Noëls, cantiques, chants de quêtes et de passion aux mélodies splendides qui sont parvenus jusqu’à nous par diverses sources (en particulier des collectages de CHEZE, BRANCHAIS et PLANTADIS et les ouvrages de l’abbé Victor POURVILLE et du compositeur Paul ARMA). Un hommage au musicien et luthier Thierry BOISVERT décédé en juillet 2011 complète ce bel album.
Frantz-Minh Raimbourg, www.rythmes-croises.org/ethnotempos