RETOUR AU CATALOGUE

Michel Nioulou

Vielle à roue.
Musique traditionnelle du Charollais et du Brionnais.
CD Digifile 2 volets, livret 24 pages.

12,00
Liste des plages
1. L’enfant d’Auvergne et Ma Mie • Bourrée à 2 temps / Mélodie 3’50
2. Valse à Pierre Frisé et Valse à la clarinette de Mile Gueugnon • Valses 3’54
3. Marche à Desmurs et Marche à Pierre Frisé • Marches 3’15
4. La chanson du Curé Cortey et la chanson du Curé de Montmelard • Mélodies 3’30
5. La fête à Iguerande et Bourrée n° 4 • Mélodie / Bourrée à 2 temps 2’43
6. Suite de polkas à Polette • Polkas 2’23
7. Mazurka à Gueugnon • Mazurka 2’39
8. Scottish à Coiffard et Scottish à Gueugnon • Scottishs 3’35
9. Bourrée à Plassard et l’Omelette Guillemette • Bourrée / Mélodie 3’45
10. Air de la grand-mère Fournier et Mazurka à Rajaud • Mélodie / Mazurka 2’16
11. Suite de polkas piquées • Polkas 3’55
12. Aux jeunes garçons et Valse à Pompanon • Mélodie / Valse 2’59
13. La Dévorante et Bourrée de Charolles • Bourrées à 2 temps 3’33
14. Le Tartouillet et la Valse à Mile Gueugnon • Valses  3’35
Ref. AEPEM 18/03

Michel Nioulou : vielle à roue.

Traditionnel : Charollais et Brionnais (27 titres)
CD Digifile 2 volets, livret 24 pages. Indication des sources.

Durée 48'31

Michel Nioulou, vielleux hors pair mais trop discret, et réputé pour ses compositions mélodieuses, nous livre ici, dans cette nouvelle collection, le résultat de plusieurs années de recherche et de collectes sur le répertoire traditionnel du Charollais et du Brionnais, pays du sud de la Bourgogne (et pays de bourrées à 2 temps).

​Nouvelle collection : Un maître musicien met son instrument au service d’un répertoire entièrement traditionnel lié à un pays précis.
Il nous propose un cd en solo, sans invité,
sans doublage d’instrument.

 


Revue de presse et témoignages

Un superbe album
Voici le 1er CD de l’AEPEM dans la collection "Un musicien, un instrument, un répertoire", le second étant consacré à Hervé Capel et à l’accordéon chromatique
Même si l’on retrouve ici ou là des airs connus ou qui peuvent sembler familiers comme par exemple "Ma Mie", "la Valse à la clarinette de M. Gueugnon", L’Omelette", "Aux jeunes garçons" ou l’une des Polkas piquées (suite en plage 11), ce disque contient nombre de pièces qui même si elles sont populaires auprès des musiciens actuels de cette région située au sud de la Bourgogne, n’en demeurent pas moins relativement inconnues ailleurs. Un répertoire passionnant, exclusivement traditionnel, alternant mélodies et airs de danse, bourrées 2 tps, valses, mazurkas, polkas, marches et scottishs, joués par un musicien dont on pourrait qualifier le style de jeu de personnel, sobre et précis privilégiant cadence et tempi retenus. A joutons à cela une vielle à roue qui, par ses caractéristiques sonores, semble faire corps avec le musicien et un livret précis, complet et soigneusement illustré !
Un superbe album qui en appelle un second avec ses propres compositions…
François Saddi
https://www.5planetes.com/fr/disques?page=2


L'ambition de transmettre un style et un répertoire. Une démarche qui devient plutôt rare
Dans la série “un musicien, un instrument, un répertoire”, l'AEPEM, qu'on connaît pour la qualité de ses activités en musique traditionnelle, propose cet album sur un instrument relativement peu pratiqué chez nous. Une réputation d'accordage fastidieux accompagne la vielle à roue, ce qui ne l'empêche pas de faire rêver à Jenzat, Ansit, St Chartier (enfin, on se comprend) et on en passe. Michel Nioulou est né en 64 à Lyon et a rejoint le Brionnais, région natale de sa mère, où il a pu rencontrer de vieux musiciens et chanteurs traditionnels. Et s'il s'est mis à composer pas mal de mélodies de danses, il interprète ici, promis juré, 14 suites d'airs uniquement traditionnels. Bourrées, valses, marches, polkas (piquées ou non), scottishs, mazurkas et simples mélodies sont jouées avec l'ambition de transmettre un style et un répertoire. Une démarche qui devient plutôt rare.
Marc Bauduin, Le Canard Folk, octobre 2018.


A series of very specific albums
The wonderful AEPEM association has launched a series of very specific albums - one musician, one instrument, one tradition. These are the first two examples, and they are fascinating as well as being full of fine music. Like a single quinta port, or a single cask malt whisky, each CD is a snapshot of the tradition, a strand of the tapestry, a separate experience yet an inalienable part of hundreds of years of craftsmanship and artistry.
(...)
Michel Nioulou's hurdy-gurdy produces a very different sound, older and more visceral with its various drone strings. Nioulou's repertoire from Charollais and Brionnais is less well known than its more central neighbours, and I recognised hardly any of the melodies here. There's a sweetness to tunes such as Valse à Pierre Frisé and Bourrée numéro 4, and a delicacy to much of this music which contrasts sharply with the low drone of Michel's instrument. Some of the pieces he has chosen are challenging indeed: the final tune in the Suite de Polkas à Polette fairly races along, and La Dévorante needs extreme dexterity. I particularly enjoyed the lilt of Bourrée à Plassard and the old cadences of the air Aux Jeunes Garçons. This disc includes a wide range of different rhythms and tempos, from marches to mazurkas, schottisches to songs. Both albums come with informative booklets of notes and photos.
© Alex Monaghan

Cet album inaugure la nouvelle collection "Un musicien, un instrument, un répertoire" d'AEPEM : un type de collection dédiée aux instruments, auquel aucun bon éditeur ne résiste (Spécial instrumental dans les années 70-80, Cinq Planetes par la suite, Bemol en ce moment...). mais la particularité de cette série AEPEM est d'avoir ajouté l'unicité du répertoire en sus de celle du musicien et de l'instrument... (et même si pour ces deux premiers opus justement, le territoire est double...) et d'imposer le solo pur et dur sans invités.
C'est d'ailleurs cette notion de territoire musical qui constitue l'un des intérêts majeurs du présent album, dédié à la vielle à roue mais confié à un interprète peu connu et à un répertoire qui ne l'est guère davantage. S'il est des régions phares en matière de musiques traditionnelle (Auvergne, Morvan, Bourbonnais, Berry pour ne citer que le Massif Central et alentours), il est d'autres régions dont on entend bien moins parler (Charolais, Brionnais, mais on pourrait également citer l'Auxois ou la Haute Loire par exemple) mais dont, au hasard d'une publication, on découvre qu'ils renferment non seulement des traditions intéressantes, mais également des acteurs qui travaillent à les faire revivre, qu'ils soient collecteurs, musiciens ou les deux à la fois. Je ne connaissais guère du Charolais que l'accordéoniste Lili Batillat et, d'une génération plus récente, le danseur Gilles Lauprêtre (dont j'apprends sur le livret qu'il est également vielleux), cet album me fait découvrir un vielleux à la cadence impeccable, au jeu net et précis qui met en valeur ce répertoire parmi lequel on retrouvera naturellement quelques mélodies connues dans les régions voisines, voire au delà, mais, surtout un certain nombre de beaux airs à danser originaux.
La dernière plage est une excellente idée : un pot pourri des collectages qui ont donné la matière de l'album : un petit passage de chaque mélodie dans son enregistrement source...
Et bien entendu un livret détaillant ces sources, présentant les musiciens auprès de qui ils ont été collectés et avec quelques belles photos dont celle de ce concours de vielle de 1937.
Jean-Luc Matte  http://musette.free.fr/infos.htm