RETOUR AU CATALOGUE

Face à Phasmes

« Musique traditionnelle du Centre »
Collection Roulez Jeunesse !
CD Digifile 3 volets.

7,00
Liste des plages
1) Marche de noces à Marcel Mercier / Polka vache (Marche / Polka)
2) La pique du jour (Valse, dite de George Sand)
3) Bourrée à Plassard / L'omelette Guillemette (bourrées à 2 temps)
4) La torna (Bourrée à 3 temps)
5) C'est dans la ville de Luthenay (Scottish)
6) Bourrée d'Ambrugeat (Bourrée à 3 temps)
7) La belle sur le navire / Bourrée de Saint-Julien (Bourrées à 2 temps)
8) Tant pire (Bourrée à 3 temps)
9) Pas Piqué / Les Furcides (Polka / Scottish)
10) Nom d'un Mathou (Valse)
Ref. AEPEM 12/06

Joanny Nioulou, cornemuses du Centre, Lucien Pillot, vielle à roue.

CD Digifile 3 volets. Indications des sources.
Traditionnel : Auvergne, Berry, Brionnais, Limousin, Nivernais (10 titres).
Compositions : Lucien Pillot (1 titre), Joanny Nioulou (1 titre), Nicolas Rouzier (1 titre), Philippe Ancelin (1 titre)

Durée 36'47

« Les bourdons, voilà un des piliers de notre musique, avec la cadence. Un air simple riche en harmoniques, c’est tout ce dont nous avons besoin pour faire danser. »
Extrait du livret

logoRoulezJeunesse

 

Une collection de l’AEPEM pour découvrir les jeunes talents de la musique traditionnelle des pays de France


Site internet https://www.facebook.com/pages/Face-%C3%A0-Phasmes/159867904036710


Revue de presse et témoignages
Un album magnifique
(…) Le premier né de la collection « Roulez jeunesse ! » consacrée aux jeunes talents. Place donc au duo formé de Joanny Nioulou (cornemuses du Centre) et Lucien Pillot (vielle à roue). Ils interprètent avec brio une dizaine de danses, marche, polkas, valses, scottish et bourrées à 3 et 3 temps, pour l'essentiel traditionnelles. Les arrangements sont simples, efficaces et onctueux (mmh, les bourdons !) L'écoute me renvoie trente ans en arrière vers les Ecoliers de Saint Genest... Nostalgie... Un album magnifique dans lequel cadence et mélodie sont les maîtres-mots.
François Saddi, Trad Magazine n° 146, novembre décembre 2012

A mettre entre toutes les mains !
Le titre du cd est on ne peut plus clair : nous voici au pays de George Sand, avec les cornemuses du Centre (par Joanny Nioulou) et la vielle à roue (par Lucien Pillot), rythmées par un battement de pieds. Le Berry, le Brionnais et aussi le Nivernais, la Corrèze et l'Auvergne pour des bourrées, polkas, scottishs et valses ainsi qu'une mélodie lente. Les deux musiciens, intimement complices, mêlent leurs rythmes et leurs mélodies, entrecroisent les voix, inventent des bourdons rythmés, dialoguent en se renouvelant sans cesse, dans une merveilleuse démonstration de ce que peut être une musique traditionnelle vivante. A mettre entre toutes les mains !
Marc Bauduin, Le Canard Folk, septembre 2012

Comme quoi être jeune aujourd'hui ce n'est pas forcément rechercher une modernité de façade à tout prix
Parmi les nombreuses productions AEPEM de cette année, voici celui dont Jean-Michel Péru m'a paru le plus fier, parce qu'il inaugure une nouvelle collection "Roulez jeunesse !" qui, comme son nom l'indique, permettra aux nouvelles pousses de la musique trad. de se faire entendre sur CD. C'est un duo vielle-cornemuse qui inaugure la collection, dans un registre plutôt classique en musique du Centre (comme quoi être jeune aujourd'hui ce n'est pas forcément rechercher une modernité de façade à tout prix). Le répertoire est, de la même manière, essentiellement traditionnel avec juste une compo de chacun des protagonistes et un emprunt à Nicolas Rouzier. Il mêle, standards et mélodies un peu moins courantes, de tout le "Centre France", c'est à dire Auvergne, Berry, Nivernais et même Brionnais (Saône et Loire). Naturellement, est-il encore utile de le préciser pour un album AEPEM, toutes les sources sont détaillées. Avec tout cela je n'ai pas encore présenté ces deux instrumentistes : Joanny Nioulou aux musettes du Centre, frère d'une violoncelliste désormais bien connue, et Lucien Pillot à la vielle à roue. Tous deux assurent fort bien, mais c'est la vielle de Lucien qui m'a le plus convaincu : un jeu tout à la fois énergique et inventif sur lequel son comparse n'a plus qu'à promener les notes de son hautbois....
Jean-Luc Matte, musette.free.fr/infos.htm, octobre 2012

A cool stream on a summer's day
Short and sweet - not words which are often applied to French bagpipe and hurdy-gurdy music, but in this case I feel they are more than justified. I could have listened to another ten tracks from Nioulou and Pillot without any discomfort: their music is tight, tuneful, toe-tapping stuff, beautifully played, and cut from the fillet of the Central French tradition. Joanny (a chap, by the way) plays French pipes with a meaty low drone, in keys around G. The chanter sound is rounded and firm, with enough power to drive a dance. Most of the melodies on Face à Phasmes are dance music, simple but engaging, and the pipes tackle them effortlessly.
Lucien Pillot provides the engine room, gurdy drones cutting through the mellower pipe bass, while his wheel catches the rhythm. Two- three- and four-stroke techique is flawlessly executed, the mark of a hurdy-gurdy master, maintaining a solid beat throughout. Pillot occasionally leads the melody, demonstrating great left-hand dexterity, but his instrument is much more suited to accompaniment: the drone strings far outdo the treble strings. There are more flamboyant gurdy players, but I can't think of a more pleasant one: not a broken rhythm or a bum note to be heard, and his wrist-work is surprisingly imaginative.
Together, pipes and hurdy-gurdy provide that elusive wall of sound, deep and full, which characterises French music at its best. Polkas, bourrées, schottisches and waltzes are all delightful. Plenty of new tunes, too, at least for me. The only point where I raised an eyebrow was the Bourrée de Saint-Julien which has some rather unexpected dissonances. Apart from that, Face à Phasmes washed over me like a cool stream on a summer's day, intense but brief, leaving a pleasant tingle on the skin. Seek this young duo out for yourself: there's a myspace page faceaphasmes, and an email address lucienpillot@gmail.com, so it shouldn't be too difficult.
Alex Monaghan, www.folkworld.eu, novembre 2012